Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...

 Lire la suite
  

28.9 Tenue lumière des essais au phytolaque

Suite du 22.9

Déception après mes essais de tenue lumière de la teinture de phytolaque en bain acétylique, à la Carol Leigh, en cumulant les essais de Blanchette et des autres camarades du forum tricofolk. Je n'ai pas oxydé deux jours avant de rincer comme C. Leigh. Pour le reste, j'ai suivi la procédure. Qu'est ce qui a foiré? Ceci dit, je ne teindrai que des laines, que je porte en hiver et en Belgique de surcroît. Les UVs sont pas vraiment violents, en tout cas moins qu'une exposition permanente à la lumière comme je viens de le tester.

J'ai scotché cet échantillon sur mon parebrise le 17/9. Onze jours.

Je l'ai détaché hier: voici le dos

Déroulé le fil de laine donne ceci:

Ma conclusion: beaucoup de travail pour rien, il me semble que l'on colporte des rumeurs urbaines! y compris dans les livres papier. Grrrr.

Résistance lumière nulle avec ce petit test en dix jours seulement d'UV belges de septembre, imaginons en vraie lumière du Sud... Par ailleurs, j'ai lavé l'étole tissée avec les fils: la partie phytolaque est devenue jaune. J'ai lavé aux copeaux de marseille et eau chaude, rincé au vinaigre.

Fin de l'épisode phytolaque.